LA NISSAN ALMERA N16
almeran16

Sortie au début de ce millénaire, la Nissan Almera N16 se devait être concue à partir d'une page blanche.
Par rapport à la précédente Almera N15 , elle s'embourgeoise en gagnant du poids, en gagnant de la hauteur, en gagnant du confort,  tant acoustique que physique.

En France, elle adopte de série les 4 freins à disques, l'ABS, et les 4 airbags l'aide au freinage d'urgence.

Ses moteurs essence QG15DE QG18DE  à injection multipoints, chaîne de distribution, réglage des soupapes par pastilles, de 1.5l à 1.8l, et de 90 à 114 CV, font un peu mieux que ceux de la génération précédente grâce à un déphasage de l'arbre à cames d'admission et un volet tourbillon sur le collecteur d'admission. L'absence de distributeur d'allumage en renforce encore la fiabilité avec la présence d'une bobine par bougie, l'auto peut rentrer à l'écurie sur 3 cylindres si une bobine venait à claquer. A noter une consommation homologuée UTAC de 5.5L/100 pour le 1.5 qui vous autorise une traversée de la France par les nationales sans à avoir à ravitailler.

A noter que si la fiabilité mécanique de l'Almera N16 est irréprochable, l'envahissement sous le capot d'éléments issus de l'industrie Européenne, n'est pas sans causer des soucis dans le temps. En clair et en exemple VALEO, BOSCH, LUCAS, ne valent pas la moitié de HITACHI, DENSO, AKEBONO.

Le moteur diesel 2.2L n'est pas un bon choix, il peut agoniser de sa pompe à injection à partir de 150.000 kms et sa boîte de vitesses supporte mal le couple excessif du moteur, et le diesel 1.5 Dci d'origine Renault est un bon choix mais il n'est pas exempt d'entretien.
Rouler en Nissan Almera N16, c'est rouler intelligent, à la fois confortable et fiable, sans à avoir à se préoccuper des coûts autres que ceux de l'entretien et du poste carburant tous deux très limités.

Location à Lille voiture petit prix